in

Dur dur de faire la bonne photo

Un ‘Billet’ d’humour taquin

Un mouvement de foule inattendu

Oups, On arrive un peu juste pour le départ de notre ami Abder El Badaoui. Pas le temps de se poser. Le vélo sort déjà de la mairie. On tire l’appareil du sac et on est pris dans une bousculade. La Presse sérieuse est déjà là. Mais au moment de faire la photo du champion qui franchit le seuil de la mairie d’Auxerre pour 6800 kms de parcours, un petit billet de 10 € s’envole de la poche de notre confrère.

Notre ami court après la fortune et le sportif passe… dans la confusion  ! Assurément Thierry a certainement d’autres photos très jolies pour étayer un article sur le coureur. Mais peut-être prendra-t-il garde, la prochaine fois, à ne pas étaler son argent dans un joli moment de solennité !

On apprend à tout âge !

Le calme revient sur la place de l’hôtel de Ville

Après le mouvement de la foule aspirée par le billet fou, nous sommes restés sur la place à échanger avec les admirateurs du coureur… Une dame échevelée, un cortège de voitures anciennes… Tout le monde s’interroge. « Il part à quelle heure le coureur ? ». Trop tard, Abder s’en est allé… De retour à l’auto, on a pris la route vers Joigny pour nous jeter dans ses roues et faire une photo choc, mais on ne l’a jamais retrouvé. Notre ami pédale vers un pari fou de 6800 kms ; celui de rejoindre deux Tours emblématiques de l’histoire des hommes ! Bon courage à notre champion Auxerrois !

Pour une information plus consistante, deux liens internet :

notre article rédigé lors d’un moment passé avec Abder sur les quais d’Auxerre.
le site du Champion qui s’engage une fois encore dans un pari fou.

Qu'en pensez vous ?

Merci pour votre commentaire

Le régicide d'Henri III par Jacques Clément de Serbonnes

L’Histoire du plus célèbre meurtrier de l’Yonne

Abderrazzac El Badaoui sous la tour Eiffel au départ vers Dubaï

L’interview d’Abderrazzak El Badaoui devant la Tour Eiffel