La Chapelle Les Souillats à Bierry les belles Fontaines
in

Retour aux sources aux Souillats

Au fonds de la ruelle, un pan d’Histoire

Lors de la démolition du Château d’eau par l’entreprise Michel SAS, les anciens du hameau s’approchent et contemplent la fin d’une Histoire contemporaine. « Avant les années 60 et la construction du cylindre en béton, on avait tous une citerne et l’eau ne manquait pas ». Et oui, ici on est aux Souillats, référence à la Souille, un bourbier dans lequel le sanglier aime à se vautrer.

« Les sangliers dans leurs bauges, rêvant à la glace étoilée qu’ils avaient léchée à la lumière du soir. Dans les souillats récents, l’eau se congelait de nouveau, et la boue durcissait ». Henry de Montherlant dans son premier roman ‘Les célibataires’.

La référence à l’eau est donc une évidence dans ce hameau de Bierry-les-Belles-Fontaines. Mais la chasse, qu’en reste-t-il ?

La chapelle des Souillats à Bierry-les-Belles-Fontaines. On y fête la Saint-Hubert chaque année

La Chapelle des Souillats réhabilitée

On emprunte une ruelle au centre du hameau. Sur la gauche, quelques maisons sont réduites à des amas de pierres. Une cheminée ancienne est suspendue par un fil imaginaire. Puis on découvre une chapelle réhabilitée. Depuis 2002, on y célèbre, à nouveau, la Saint-Hubert le deuxième samedi de Novembre. Une procession appréciée des villageois au cours de laquelle on bénit les chiens.

Aux Souillats, à côté de la Chapelle

La Chapelle existait déjà en 1150. Son histoire est étroitement liée aux Seigneurs de Bierry. Elle est d’ailleurs la propriété de la vicomtesse Jacqueline De Grimoüare, noble descendante de la lignée Anstrude (source : YR). En 1649, Charles de Chargère-la-Boutière achète la totalité de la seigneurie de Bierry pour la transmettre à sa fille Françoise qui épouse un écossais, Claude d’Anstruther.

Ledit Claude d’Anstrude y réunit une confrérie de chasseurs et fait consacrer l’édifice en 1672. Les 24 membres issus de la noblesse s’engagent, sur l’honneur, à revenir à chaque St Hubert. En vouant fidélité au serment, ils bénéficient d’une protection face à la rage, aux morsures de serpents, aux blessures des sangliers et des loups.

La chapelle des Souillats à Bierry-les-Belles-Fontaines. On y fête la Saint-Hubert chaque année

Jusqu’en 1920, le prêtre bénissait la meute de chiens. Du pain était cuit sur place avant d’être servi  aux chiens dressés pour la chasse aux chevreuils.

La chapelle restaurée en 1956 fut à nouveau inaugurée en présence de l’archevêque de Sens au son des trompes de Saint-Hubert. Après la démolition technique du vétuste château d’eau qui offrait de magnifiques stalactites de 2 à 3 mètres en hiver, la Chapelle devient, à nouveau, le point d’attraction de ce hameau de Bierry-les-Belles-Fontaines. RDV est pris pour la prochaine Saint-Hubert. Vous viendrez ?

 

Qu'en pensez vous ?

Merci pour votre commentaire

Emmanuel Bonnardot nous présente Obsidienne et le prochain concert à Michery

Rendez-vous au moyen-âge dans un jardin extraordinaire

Amandine Robin Yoga en tout sens

N’oubliez pas votre rendez-vous Yoga avec une pile d’énergie positive